La méthode Niromathé®

     La méthode Niromathé® trouve son origine aux confins de l'Inde et de l'Europe. Une religieuse (Sœur CHABRIT) l'avait apprise dans les Balkans. De retour en France, elle initia plusieurs rebouteux du Pas-de-Calais, mais aussi d'autres thérapeutes, notamment Jean MONEYRON. Tous et toutes travaillaient de la même façon : Ils "replaçaient" les nerfs, les tendons et les ligaments. Ils malaxaient les tissus mous. Ils refaisaient circuler la lymphe, l'énergie. Ils avaient en commun le fait de rester doux, de ne pas utiliser de manœuvres agressives, de ne pas faire "craquer". 

     En s'appuyant sur la technique de la Sœur CHABRIT et son utilisation particulière faite par Eugène RENARD, le Dr Raymond BRANLY (Médecin) et Thierry VANDORME (Ostéopathe D.O) ont élaboré la méthode Niromathé®. Fruit de 25 années de recherches, de pratique et d'observations, elle  permet de soulager rapidement les troubles musculaires, articulaires, viscéraux ou fonctionnels (vertiges, migraines, constipations, etc).

 

     Un grand nombre de techniques ostéopathiques visent à stimuler des points "détente" (triggers) selon une cartographie précise : techniques de Dicke, Knap, Chapman, Goodheart, Vogler, Moneyron, NST (Bowen)..., mais aussi l'acupuncture (points Ah Chi). La méthode Niromathé® trouve son originalité dans le fait qu'elle associe une stimulation spécifique de ces mêmes points et une traction cutanée de la zone opposée au déséquilibre (zone "confortable").

La reprogrammation de ces points par un toucher vibratoire, superficiel et polarisé, amène une disparition de la lésion ostéopathique sous-jacente

La méthode Niromathé® en action, cliquez sur la vidéo ci-dessous

©2020 - Tommy OLLIVEAUD | Ostéo-énergéticien Mentions légales