Migraines : c'est fini avec la Technique Neuro-Cutanée

Mis à jour : 2 oct. 2018



Dans cet article, je vais vous présenter 7 causes possibles de vos migraines, ainsi que des solutions efficaces pour vous en libérer.

Vous en avez sans doute marre d’avoir mal à la tête, de devoir prendre des médicaments qui ne sont pas sans effet secondaire ? Je vous comprends !

Vous reconnaissez-vous dans ces situations ?

  • Vous avez mal à l’arrière du crâne et cette douleur vient jusque derrière les yeux

  • vous avez une barre au niveau du front

  • vous avez mal au niveau des tempes

  • vous avez mal au-dessus, en dessous et derrière les yeux

  • vous ne supportez pas le bruit ou la lumière lors de vos crises

  • vous avez des nausées voire des vomissements

  • vous avez essayé plusieurs traitements sans succès

  • vous pensez que vos maux de tête font à présent partie de vous et qu’il faut donc faire avec

Si vous vous reconnaissez  dans l’une de ces affirmations, rassurez-vous, des solutions existent !

7 causes et solutions méconnues du mal de tête

1 - Une mauvaise hydratation

BUVEZ !

Votre corps est fait à 70% d’eau, si vous ne buvez pas assez, la déshydratation vous guette et avec elle un manque de conduction nerveuse qui peut être source de migraines.

Alors quand vous avez mal, plutôt que de prendre tout de suite un médicament, buvez tout simplement de l’eau ! Votre tête vous remerciera ! En prévention, au quotidien, buvez 6 à 8 verres d'eau par jour !

2 - Votre alimentation

Plusieurs aliments sont suceptibles de déclencher des maux de têtes. Parmi les plus courant on retrouve : le vin-surtout le blanc- (plus de sulfites), les produits laitiers, l'alcool, le tabac, les agrumes, les bananes, les oignons, la choucroute, les noix, le sucre artificiel comme l'aspartame (E951), l'exhausteur de goût E621 (glutamate monosodique) et tous les aliments contenant du gluten (blé, orge, seigle, avoine).

Soyons clairs, ce n’est pas votre rondelle de saucisson du soir, ou votre mojito du week-end (question de quantité évidemment) qui va vous donner des maux de tête sévères ou chroniques. C’est votre hygiène de vie, la façon dont vous allez vous nourrir et les choix que vous faites au supermarché qui conditionnent votre état de santé.

L’alimentation joue un rôle primordial dans le processus des maux de tête, notamment dans notre alimentation moderne où les additifs alimentaires (E951, E621, …)  fleurissent sur les boîtes en carton.

Alors, préférez des aliments non transformés, si possible bio et locaux et veillez à limiter les aliments cités plus haut.

3 - La fatigue et le surmenage

La fatigue et le surmenage entraînent souvent tous deux des maux de tête … et bien plus encore. Quand on « tire sur la corde », on demande à notre système nerveux de continuer à donner l’énergie que lui même à du mal à fournir : le système nerveux à besoin lui aussi de récupérer pour donner le meilleur de lui même. Dormez suffisamment, apprenez à vous écouter. Votre corps est le temple dans lequel vous habiterez toute votre vie, prenez-en soin et respectez-le...

4 - Vos hormones vous jouent des tours

Mesdames, vos hormones peuvent être en partie responsables de vos maux de tête, car elles ont tendance à entraîner des phénomènes de congestions vasculaires au moment de l’ovulation et des menstruations.

Un dérèglement des organes du petit bassin ou au niveau du foie, qui dégrade les hormones sexuelles, peut entraîner des maux de tête.

5 - Vos émotions

Il est bien connu que le stress et les troubles émotionnels augmentent de façon significative les risques de déclencher une crise migraineuse. Il y a deux états émotionnels qui souvent aggravent l’état de stress, à savoir la dépression et l’anxiété.

Des études ont montré que les femmes migraineuses souffrant d’une dépression ou d’un état d’anxiété même modéré, répondaient moins bien aux traitements conventionnels de la migraine. Dès lors, mieux gérer les facteurs stressants de sa vie est primordial pour contrôler sa migraine. Rapprochez-vous de praticiens en thérapies brèves pour vous faire aider.

6 - Une carence en micronutriments

Les migraines peuvent être également dûes à un stress oxydatif des cellules du cerveau (dysfonctionnement des mitochondries qui sont les centrales énergétiques de nos cellules).  Pour pallier ce problème, un supplément en magnesium est très intéssant. Plusieurs études ont clairement montré un lien entre la déficience en magnésium et l’augmentation des crises de migraine, particulièrement chez les femmes qui ont des migraines associées à leur cycle menstruel. Une supplémentation de 600 mg/jour donne de bons résultats.

La coenzyme Q10 est également très intéressante. C’est un antioxydant que nous pouvons normalement fabriquer dans notre foie. Cependant, dans certaines conditions, nous avons besoin de plus de coenzyme Q10 (pilule contraceptive, statines, ménopause, etc.) pour que nos mitochondries fonctionnent de façon optimale. Une étude américaine en 2004 a montré que la prise de coenzyme Q10 pouvait stopper 50 % des migraines et une autre étude de 2002 a montré que 61,3 % des participants prenant de la coenzyme Q10  avaient une réduction d’au moins 50 % des migraines.

Il faut souvent attendre de 1 à 3 mois de traitement pour obtenir ces résultats. Le dosage conseillé est en moyenne de 150 mg par jour, ce dosage peut toutefois différer d’une personne à l’autre. Une étude plus récente de 2015 a retrouvé des résultats identiques avec une réduction de 50 % de la fréquence et de l’intensité des migraines.

7 - Un blocage ou manque de souplesse articulaire

Ce manque de souplesse peut devenir assez contraignant par la proximité des cervicales et de la circulation artério-veineuse. La relation intime entre la première cervicale et l’artère vertébrale qui irrigue les 3/4 de l'arrière de la tête mérite que l’on y prête attention...

On retouve souvent une compression nerveuse qui donne des douleurs importantes comme la névralgie d'Arnold. Le nerf d’Arnold ou nerf grand occipital se retrouve comprimé et manifeste sa souffrance par une douleur tout le long de son trajet.

La libération de la compression nerveuse et l'amélioration de la qualité du flux sanguin permettra une grande diminution de l’intensité et de la fréquence des crises et même souvent leur disparition complète

Pour ce travail, vous pouvez vous rapprocher d'un praticien en Technique Neuro-Cutanée (TNC). Cette technique est une approche neuro-tissulaire de l'ostéopathie qui permet de rétablir l'équilibre articulaire, musculaire et circulatoire du corps. De manière très douce, le praticien va agir sur différentes couches de tissus (muscles, ligaments, tendons, nerfs, etc) ainsi que sur les points acupuncture (sans aiguille). Par un geste précis et indolore, il va stimuler la peau sur des zones reliées à la cause des déséquilibres. Cette technique offre une vision globale (physique, énergétique et émotionnelle) permettant de traiter la racine du problème. Une à trois séances suffisent pour un résultat complet.

Vous connaissez maintenant les principales causes des migraines alors, passez à l'action ! Ne restez pas avec ces douleurs souvent très handicapantes ! Une séance en TNC est souvent spectaculaire pour les personnes qui souffrent de ce type de problème.

Gardez espoir ! Vous n’avez peut-être pas encore tout essayé contre vos migraines…

CLIQUEZ ICI POUR PRENDRE RENDEZ-VOUS

Prenez soin de vous,

Tommy OLLIVEAUD

©2020 - Tommy OLLIVEAUD | Ostéo-énergéticien Mentions légales