Soulagez rapidement votre tendinite grâce à la TNC !

Mis à jour : 2 oct. 2018



Dans cet article, vous allez découvrir ce qu'est une tendinite et les solutions pour vous en débarrasser définitivement.


Que vous soyez sportif ou sédentaire, vous en avez sans doute marre de ne pas pouvoir faire ce qu'il vous plaît, simplement parce que vous avez mal. Marre de prendre des anti-inflammatoires (Flector, Voltaren, etc) et autres médicaments...

Plutôt que de nous intéresser au symptôme (conséquence), je vous propose de nous concentrer sur le pourquoi (causes).


Une tendinite, qu'est-ce que c'est ?

Ce terme désigne ce que l’on a l'habitude d’appeler "une inflammation du tendon". Le tendon est la partie qui relie un muscle à un os.

C’est en réalité un abus de langage, car il n’y a pas à proprement parler d’inflammation. Pour diverses raisons (voir plus loin dans cet article), il se produit un changement de qualité et de quantité des cellules constituant le tendon : la charpente des cellules de soutien tendineuse.

La raison des douleurs viendrait donc d’une modification de la vascularisation, c’est-à-dire la façon dont le tendon reçoit le sang, ainsi que de l’innervation, c’est-à-dire le ou les nerfs qui transmettent l’information nerveuse.

Au final, il serait plus juste de parler de tendinopathie (maladie du tendon) plutôt que de tendinite.


Si j'ai mal au tendon, c'est donc lui le "coupable" ?

Pas nécessairement ! Une douleur au niveau du tendon ne veut pas toujours dire que le problème vienne du tendon lui-même :

- Cela peut être un problème avec la gaine du tendon (qui lui permet de coulisser) : On appelle cela une ténosynovite (inflammation de la gaine du tendon) : le tendon va bien, mais la gaine est malade.

- Cela peut être un conflit entre le tendon et une autre structure. C’est le cas dans le « syndrome de l’essuie-glace » que les coureurs connaissent bien. Le tendon va bien, mais il frotte contre l’os ce qui entraîne la douleur.

- Cela peut être enfin un problème au niveau de l’attache du tendon sur l'os qui s'appelle « enthèse ».

Avec tout ça, vous comprenez maintenant pourquoi il existe une telle confusion dès lors que l'on souffre d'une douleur localisée au niveau d'un tendon...Pourtant, à chaque fois, le schéma est le même pour tout le monde : repos, anti-inflammatoire, infiltration et patience !


Quelques idées reçues sur les "tendinites"

1 - c’est la répétition qui cause ma tendinite

Dans la majorité des cas c’est faux.

Il est simplement révélateur d’une fragilité du tendon. Il est facile de condamner le mouvement comme responsable de votre douleur, car celle-ci arrive justement pendant le mouvement. Mais il ne faut pas inverser les rôles...c’est votre tendon qui a déjà un souci pour réaliser le mouvement et non le mouvement qui entraîne un problème au niveau du tendon. Imaginez un instant toutes les personnes qui font le même geste tous les jours, toutes devraient souffrir de tendinite, et pourtant ce n'est pas le cas.

Ceci étant, chez certaines personnes le mouvement répétitif peut être responsable, mais il faudra alors analyser précisément le mouvement pour comprendre pourquoi la répétition entraîne une douleur.

Gardons à l'esprit que pour toute douleur (dont les tendinites),  il n’y a pas UN facteur, mais DES facteurs qui conduisent à la douleur.


2 - C’est l’âge !

Vous pensez sans doute que prendre de l'âge est synonyme de problèmes tendineux, mais il n’y a pas de corrélation entre l’âge et la maladie des tendons, aucune étude scientifique ne montre de liens entre ces deux facteurs.


3 - Une tendinite est longue à soigner

Là encore c’est une idée reçue.

Si vous focalisez votre traitement uniquement sur votre tendon, il prendra certainement des mois à guérir alors que si vous cherchez plutôt ce qui est à l’origine du symptôme vous accélérerez considérablement la guérison.


4 - Le repos est bon pour ma tendinite

C'est vrai, cela va effectivement calmer la douleur, mais ce n’est pas une thérapie.

Dès la reprise d’une activité, les douleurs risquent de réapparaitre. Encore une fois, il est important d'agir sur les multiples facteurs que comportent une tendinite, si l'on veut s'en libérer rapidement et complètement.


Comprenez les besoins de vos tendons

Comme vous, ils ont des besoins vitaux qui doivent être respectés :


- Au travers d'une alimentation équilibrée, un tendon a besoin de recevoir l'oxygène, vitamines et minéraux nécessaires à son bon fonctionnement. C’est par le sang via les artères qu'ils sont transportés. Si votre alimentation est déséquilibrée,  cela peut avoir un impact important sur la douleur et le temps de guérison.


- Il doit pouvoir évacuer les déchets cellulaires produits par son utilisation. C’est la mission de la lymphe. La suite du circuit se fait via les émonctoires (les reins par l’urine, les poumons par l’expiration, la peau par la transpiration, les intestins par les selles, le foie par la bile). Il se peut cependant que les émonctoires aient trop de travail, l'évacuation est alors ralentie et votre tendon conserve trop de déchets, ce qui entraine une fragilité.


- Il doit pouvoir entretenir des relations et une communication de qualité avec les structures qui l’entoure. C’est la mission du nerf. S'il existe une contrainte subie par un nerf, sa capacité à véhiculer de l'information sera diminuée et votre tendon en subira les conséquences : on peut souvent observer que libérer un nerf soulage la douleur.


- Il a besoin de liberté et d’un environnement où il pourra fonctionner parfaitement. C’est le rôle de vos fascias et articulations. De subtiles perturbations peuvent engendrer des déséquilibres et déclencher des symptômes douloureux. Dans le corps tout est lié, c'est pourquoi il sera nécessaire de vérifier s'il n'existe pas de problèmes "mécaniques" distants qui pourraient entretenir certains déséquilibres.


Le foie, le meilleur ami des tendons

Une perturbation de l'activité du foie est souvent la source de beaucoup de tendinites. Les cellules du foie n'ont alors pas un fonctionnement habituel et ne peuvent pas remplir leur rôle de détoxification. Les déchets non éliminés ainsi que le désordre métabolique qui se produit vont avoir un impact très important sur les tendons. Il est intéressant de noter qu'en Médecine Traditionnelle Chinoise, c'est le foie qui gouverne les tendons...


Les solutions

Voici quelques conseils pour vous aider à vous libérer plus rapidement de vos douleurs :

1 - L'alimentation

Privilégier une alimentation dite alcalinisante : légumes, légumineuse, fruits, viande maigre.

Eviter d’acidifier l’organisme par la dégradation digestive de certains aliments :

  • viande rouge

  • soda

  • café

  • alcool

  • produit laitier (fromage, lait, yaourt)

  • farine blanche (pain, pâtes non complètes, etc.)

  • les céréales

  • le sel

Pour plus de détails, vous pouvez consulter et même acheter ce petit livre très bien fait : http://fr.calameo.com/read/0046615025b9ec98a6135

Mangez de « bonnes graisses » (« acides gras polyinsaturés ») comme les oméga 3, on en trouve surtout dans les poissons gras, l’huile de lin, cameline, colza, l’huile de noix (attention ces huiles ne doivent pas être utilisées pour la cuisson) . Ces acides gras « assouplissent » les tendons et ont une action anti-inflammatoire prouvée.


2 - Hydratez-vous plus !

Notre alimentation moderne contient beaucoup de substitutifs et d’additifs, ces derniers ont tendance, d’après les dernières recherches, à dérégler notre sensation de soif. Vous perdez en moyenne 3 litres d’eau par jour, la moitié est apporté par l’alimentation, l’autre moitié doit être apporté par l’eau ou les tisanes que vous buvez entre les repas.

Je vous conseille donc d'augmenter progressivement votre consommation d'eau : commencez par une petite bouteille de 25 cl que vous boirez tout au long de la journée. Continuez pendant quelques jours puis augmentez à 50 cl, puis 1L et jusqu'à 1,5L. Écoutez-vous pour savoir quelle quantité vous convient. N'oubliez pas que votre tendon a besoin d’eau pour renouveler la sienne, qui lui est vitale...


3 - Stimulez votre foie

Un demi-citron pressé dans un verre d’eau tiède, tous les matins pendant 2 mois et à jeun, 5 minutes avant le petit déjeuner.

En plus de la stimulation immunitaire que cette potion procure, vous allez réveiller et nettoyer votre système digestif et votre foie (stimule la production de bile) avec en plus un effet anti-inflammatoire et antiacide. Et oui, le citron est un alcalinisant ! Malgré son goût acide, le citron devient alcalinisant une fois avalé.

Cas particulier chez les personnes en acidose tissulaire, le citron provoque l’effet inverse. Si c’est votre cas, concentrez-vous d’abord sur l’alimentation et l'élimination puis ensuite revenez à l’eau citronnée.


4 - Aidez votre corps à se nettoyer

Comme on a pu le voir, l’évacuation des déchets est un facteur primordial pour la santé de vos tendons, comment la stimuler ?


- Pour le système urinaire : buvez plus et plus souvent. De l’eau plate ou gazeuse ou de la tisane d’ortie ou de pissenlit (diurétique).

- Pour les intestins : mangez des fibres et faites des tisanes de psyllium blond (puissant nettoyant intestinal). Limitez le gluten et les produits laitiers à base de lait de vache.

- Pour la peau : Un seul mot, TRANSPIREZ ! Soit avec de l'exercice physique (si votre tendinite ne l'empêche pas) soit en allant dans un sauna ou au hammam. Vous pouvez aussi vous offrir un gommage exfoliant de tout votre corps pour faire respirer un peu votre peau.

- Pour le foie : le jus de citron évidemment et faites une cure d’artichaut ou de radis noir !

- Pour les poumons : réapprenez à respirer avec le Yoga ou la méditation par exemple. Offrez vous de longues balades en forêts, en montagne ou à la mer.


5 - La TNC ou Technique Neuro-Cutanée

La TNC est une approche neuro-tissulaire de l'ostéopathie qui permet de rétablir l'équilibre articulaire, musculaire et circulatoire du corps. Elle s'adresse à toutes les douleurs quelque soit leur origine. De manière très douce, le praticien va agir sur différentes couches de tissus (muscles, ligaments, tendons, nerfs, etc) ainsi que sur les points acupuncture (sans aiguille). Par un geste précis et indolore, il va stimuler la peau sur des zones reliées à la cause des déséquilibres. La douleur va diminuer fortement et parfois même disparaître complètement au bout de quelques dizaines de minutes seulement. Cette technique offre une vision globale (physique, énergétique et émotionnelle) permettant de traiter la racine du problème. Une à trois séances suffisent pour un résultat complet.

CLIQUEZ ICI POUR PRENDRE RENDEZ-VOUS


Ne restez pas avec cette douleur qui vous gâche la vie. Vous avez maintenant les cartes en main alors, agissez ! 


Prenez soin de vous,

Tommy OLLIVEAUD

©2020 - Tommy OLLIVEAUD | Ostéo-énergéticien Mentions légales